Lignes écrites © Adagp Paris 2021 Pradon
 

Lignes écrites

Photographies, 2021

Un ensemble de surfaces blanches, percées de disques colorés dans lesquels le soleil s’insinue et créée des ombres. Ces creux ou ces bols sont intégrés dans les tombales des cimetières marins de Sidi Bou Saïd (Gouvernorat de Tunis). Traditionnellement placés là pour être les réceptacles de graines et d’eau à destination des oiseaux et autres animaux des environs, ces petits récipients agissent comme un trait d’union entre le disparu et la nature, dont il reste l’obligé.
La série rend compte de cette infinité de nuances, d’ombres et d’éclats, de matières et de formes dont la picturalité se révèle au fil de chaque image. Constellations silencieuses ancrées au sol, polies, écaillées, lavées et fendues par le passage du temps, qui nous interrogent sur leur caractère innommable... d’une patience légère et douce, conquise avec l’intensité de la lumière.

 

 

Fiche technique
16 tirages numériques sur papier Fine Art, 44 x 30 cm / pc uniques

+ catalogue

+ Metaphora, prélude
Solo Show
Petite Galerie de la Cité internationale des arts

Commissaire, Claire Luna
9 - 30 avril 2021