Camille Pradon © 2019

DES ERRANCES

Vidéo, 2015

Des silhouettes en déshérence disparaissent progressivement dans une étendue de plus en plus abstraite. Une femme de dos contemple un paysage qui semble suranné. L’installation réunit deux types d’images présentées simultanément, des images tournées en pellicule Super 8 montrées sur moniteur et la projection d’un triptyque réalisé avec une caméra numérique.

Si la traversée de silhouettes dans un paysage désert est le point de départ dans la construction narrative de l’installation, celui-ci est contrebalancé par le devenir abstrait des images à mesure que les personnages peinent à atteindre la ligne d’horizon pour enfin disparaître en hors champ.

Fiche technique

- film 1 : vidéo 4/3, Super 8 numérisé, N&B, muet, 1’30 min

- film 2 : triptyque vidéo présenté en projection unique 16/9 HD,

couleur, sonore, stéréo 16/9, 8’40 min

> Visionner le film 1

> Visonner le film 2